infections des voies respiratoires supérieures

74087E61 BD46 4F46 AEE5 77653E448C42
service
Partager

Partager cet article

ou copier le lien

Les infections à VRS (virus respiratoire syncytial), que l’on voit pendant les mois d’hiver, sont à l’ordre du jour avec des cas en augmentation, surtout en ces jours où les maladies des voies respiratoires supérieures se poursuivent à toute vitesse.
infection par le VRS ; Cela commence par des symptômes du rhume tels que fièvre, nez qui coule, malaise, toux. 3-4. De nos jours, en particulier dans les groupes à risque, il se propage au tissu pulmonaire, provoque une obstruction des petites voies respiratoires et peut évoluer vers une bronchiolite et une pneumonie, qui se manifestent éventuellement par une détresse respiratoire, une toux, une respiration rapide et une respiration sifflante. C’est pourquoi les infections à VRS sont si importantes !
Le VRS, qui est courant entre novembre et mars, peut avoir une évolution sévère chez les patients du groupe à risque.
Ceux du groupe à risque VRS : – Bébés prématurés,
– Bébés ayant reçu un traitement de soins intensifs-ventilateur en période néonatale,
– Bébés atteints de maladies cardiaques et pulmonaires congénitales – Bébés dont le système immunitaire est affaibli

VRS ; Alors qu’une infection des voies respiratoires supérieures (telle qu’une otite moyenne) chez les enfants d’âge scolaire, une infection des voies respiratoires inférieures (bronchiolite, pneumonie) peut être nécessaire chez les nourrissons du groupe à risque et une hospitalisation peut être nécessaire.
Le RSV est transmis par contact de personne à personne et par l’utilisation d’éléments contenant l’agent.
diagnostic de VRS ; détecté par le test antigénique.
Malheureusement, il n’y a pas de traitement spécifique pour le VRS. Selon les résultats, un traitement de soutien est administré ;
– Soutien à l’oxygène pour les personnes souffrant de détresse respiratoire et d’ecchymoses
Médicaments dilatateurs bronchiques et traitement par nébulisation qui ouvrent le rétrécissement des bronches en cas de bronchiolite
-Antibiothérapie dans les infections concomitantes
-Beaucoup d’hydratation est faite.
Nourrissons de moins de 6 semaines (prématurés), nourrissons atteints de maladies cardiaques et pulmonaires congénitales, l’infection par le VRS nécessite une hospitalisation.
Pour protéger les nourrissons de l’infection par le VRS ;
– Eviter tout contact avec des personnes enrhumées
– Les mains doivent être lavées avant de toucher les bébés
– N’allez jamais dans les centres commerciaux avec des bébés dans des environnements bondés
– S’il y a des frères et sœurs plus âgés qui vont à l’école, leur chambre doit être séparée.
– Les bébés ne doivent pas être embrassés
-Les enfants malades ne doivent pas être envoyés à l’école !
L’application d’immunoglobuline VRS une fois par mois entre novembre et mars aux bébés du groupe à risque est très efficace pour la protection.

0
mutlu
Content
0
_zg_n
Triste
0
sinirli
Fâché
0
_a_rm_
Étonné
0
vir_sl_
Infecté
infections des voies respiratoires supérieures

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter entièrement gratuitement

Ne manquez pas l'occasion d'être informé des nouvelles actualités et évitez dès maintenant votre abonnement gratuit par e-mail.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous

Pour profiter des privilèges de Z Santé.fr - infos sur la santé, connectez-vous ou créez un compte dès maintenant, c'est entièrement gratuit !