Mécanismes de défense : protecteurs émotionnels

74087E61 BD46 4F46 AEE5 77653E448C42
service
Partager

Partager cet article

ou copier le lien

Mécanismes de défense : protecteurs émotionnels

Les mécanismes de défense sont des processus psychologiques utilisés inconsciemment par les personnes pour faire face à la détresse et aux difficultés psychologiques. Ces mécanismes sont utilisés pour faire face à la réalité tout en répondant à son besoin de protection et de confort. Voici quelques-uns des mécanismes de défense les plus courants :

1. Rejet (déni)

Le déni est la tentative d’une personne de rejeter et de ne pas accepter des faits ou des pensées troublants. Ce mécanisme permet d’ignorer une réalité impérieuse plutôt que d’y faire face. Par exemple, une personne peut nier avoir des problèmes d’alcool.

2. Impressions

La suppression est le processus consistant à essayer de chasser les pensées perturbatrices ou le contenu émotionnel de la conscience. Ce mécanisme est utilisé lorsque la personne ne veut pas faire face à ces pensées ou contenus émotionnels. Cependant, ces contenus émotionnels peuvent persister inconsciemment et provoquer des explosions au fil du temps.

3. Projection

La projection a tendance à attribuer les sentiments ou pensées dérangeants aux autres. Une personne rejette sa propre colère ou sa jalousie sur les autres et blâme les autres au lieu de reconnaître ces sentiments.

4. Rationalisation

La rationalisation, c’est lorsqu’une personne essaie d’expliquer son comportement ou ses pensées dérangeantes d’une manière logique ou raisonnable. Ce mécanisme peut aider à se justifier. Par exemple, une personne pourrait rationaliser ce comportement en disant : « Fumer réduit mon stress » tout en continuant à fumer.

5. Inversion (Exportation)

L’inversion se produit lorsque la personne essaie de détourner ses sentiments ou ses pensées dérangeantes vers un autre domaine. Ce mécanisme peut aider la personne à se concentrer sur un autre objet ou une autre activité plutôt que sur la source originale. Par exemple, une personne peut exprimer sa colère en faisant du sport.

6. Sublimation

La sublimation consiste à canaliser ses sentiments ou pensées dérangeants vers des activités socialement acceptables ou créatives. Ce mécanisme peut aider une personne à maintenir son équilibre émotionnel en dirigeant l’énergie négative vers un exutoire positif. Par exemple, une personne peut exprimer sa colère en peignant.

Conclusion

Les mécanismes de défense peuvent aider les gens à faire face à des expériences émotionnelles difficiles, mais ils peuvent également empêcher que les problèmes émotionnels soient abordés en profondeur. Être conscient de ces mécanismes et demander l’aide d’un professionnel si nécessaire est important pour maintenir la santé émotionnelle. Un psychologue ou un thérapeute peut aider une personne à comprendre ses mécanismes de défense et à développer des stratégies d’adaptation plus saines.

Yaren Hilal Ergül, étudiante en psychologie

Damla Kankaya Sünteroğlu, psychologue clinicienne spécialisée

0
mutlu
Content
0
_zg_n
Triste
0
sinirli
Fâché
0
_a_rm_
Étonné
0
vir_sl_
Infecté
Mécanismes de défense : protecteurs émotionnels

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter entièrement gratuitement

Ne manquez pas l'occasion d'être informé des nouvelles actualités et évitez dès maintenant votre abonnement gratuit par e-mail.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous

Pour profiter des privilèges de Z Santé.fr - infos sur la santé, connectez-vous ou créez un compte dès maintenant, c'est entièrement gratuit !