Risque de naissance prématurée et gestion

74087E61 BD46 4F46 AEE5 77653E448C42
service
Partager

Partager cet article

ou copier le lien

ta grossesse Avant 37 semainesc’est-à-dire la naissance non désirée d’un bébé qui n’a pas encore atteint la maturité pour vivre en dehors de l’utérus. naissance précoce est appelé. Pour les naissances avant la 20ème semaine de grossesse faibleest appelé.

L’apparition des douleurs du travail au cours de cette période, c’est-à-dire avant la 37e semaine, s’appelle la menace d’une naissance prématurée. Ceci est observé dans environ 10% de toutes les grossesses. La naissance prématurée est la principale cause de décès et de problèmes chez les nouveau-nés.

Ces bébés sont appelés bébés prématurés.
Le problème le plus important des bébés prématurés est qu’ils éprouvent des difficultés respiratoires en raison d’un développement pulmonaire insuffisant. De plus, plus le bébé est né tôt, plus le risque de problèmes avec le système nerveux central est grand.

Les risques pour la vie des bébés nés avec une naissance prématurée diminuent à mesure que la semaine de gestation progresse. Ces dernières années, les développements dans les soins aux bébés prématurés sont également assez élevés et les chances de survie des bébés même très prématurés augmentent.

Cependant, les naissances prématurées de bébés posent toujours de sérieux problèmes partout dans le monde. Et les coûts des soins médicaux nécessaires pour soigner ces bébés et éliminer les complications qui peuvent se développer sont également assez élevés.

Quelles sont les causes de l’accouchement prématuré ?
On pense généralement que le travail prématuré a plus d’une cause et commence par plus d’un mécanisme.

Parmi les raisons du bébé, il peut y avoir une grossesse multiple, une séparation précoce du partenaire du bébé (placenta), un excès ou un manque d’eau chez le bébé.

Les causes maternelles comprennent le fait d’être enceinte de moins de 17 ans et de plus de 34 ans, l’hypertension artérielle pendant la grossesse, le surpoids ou l’insuffisance pondérale pour la taille, les infections des voies génitales inférieures, les saignements dus à diverses raisons pendant la grossesse, les anomalies utérines, les grossesses fréquentes , poumon maternel, maladie cardiaque Diverses maladies systémiques telles que les reins, le foie, l’anémie, les carences nutritionnelles sévères, le tabagisme et la consommation d’alcool, les dépressions mentales, le stress et la tristesse intenses et les conditions de travail pénibles peuvent être comptées.

On voit qu’il existe de nombreuses raisons qui peuvent causer une naissance prématurée. Cependant, des naissances prématurées peuvent parfois survenir sans raison apparente.

L’un des points les plus importants est que les femmes enceintes qui ont connu un risque d’accouchement prématuré lors de leur grossesse ou de leurs grossesses précédentes doivent être conscientes qu’elles courent un risque important lors de ces grossesses.

Quels sont les symptômes d’un accouchement prématuré ?
Premiers signes de naissance contractions utérines régulièreset ils sont remarqués.

Vous pouvez sentir la contraction de l’utérus avec vos doigts sur votre ventre. Cette sensation peut prendre la forme d’une sensation d’agglutination et de durcissement de l’utérus dans la paroi abdominale ou d’une sensation plus tendue que d’habitude.
Particulièrement durcissant récursivement à intervalles réguliers C’est important. Au début, ils sont indolores sans causer d’inconfort. Vous devez informer votre médecin dès que possible lorsqu’ils surviennent plus de 3 à 4 fois par heure.

Il ne faut pas oublier que le succès de la prévention du travail prématuré dépend de sa détection précoce.
Autres symptômes ;
• des douleurs semblables à des crampes dans les régions de l’aine, similaires aux douleurs menstruelles,
• des douleurs dans le bas du dos ou la région lombaire,
• saignotements ou saignements vaginaux,
• une augmentation aqueuse des pertes vaginales,
• sensation de pression vers le bas.

Le diagnostic de travail prématuré est fait en détectant les contractions utérines. Avant la 37e semaine de grossesse, il est diagnostique si deux contractions sont palpées toutes les 10 minutes en au moins une demi-heure d’observation. Si les contractions ne peuvent pas être détectées à la main ou ne peuvent pas être sûres, cela se fait avec un capteur placé sur la paroi abdominale. Avec test du moniteur utérin(Tocographie) facilement détectable

Que faire lorsque le risque d’accouchement prématuré est détecté chez la femme enceinte ?

Tout d’abord, la femme enceinte doit être amenée au repos au lit et l’apport hydrique doit être augmenté.

Ensuite, il convient de rechercher s’il existe des facteurs susceptibles de provoquer un accouchement prématuré et, s’il est détecté, de le faire dès que possible. doit être traité.

Il est possible d’arrêter ou de retarder le travail prématuré avec un traitement médical, sauf dans certains cas nécessitant un accouchement d’urgence.

A cet effet, diverses méthodes de traitement pour arrêter les contractions, et si nécessaire, la maturation pulmonaireles médicaments sont administrés par le médecin suivant la femme enceinte.

Dans le langage médical, le traitement donné pour arrêter les contractions utérines tocolyseest appelé

Il existe différents médicaments disponibles pour la tocolyse. Ce sont des effets relaxants musculaires;

• agents ß agonistes (terbutaline, ritodrine),
• sulfate de magnésium,
• bloqueurs de canaux calciques,
• Des médicaments du groupe de l’indométhacine peuvent être utilisés, qui préviennent l’effet des produits chimiques contractiles appelés prostaglandines.

Chaque groupe de médicaments a divers effets secondaires. Par conséquent, l’application de tocolyse n’est pas un traitement ordinaire.Pour cette raison, un traitement en particulier par voie intraveineuse (intraveineuse) est appliqué à l’hôpital sous la supervision d’un médecin.

Surtout dans les médicaments du groupe ritodrine, qui est le groupe le plus couramment utilisé; une augmentation du rythme cardiaque, une pression artérielle basse, un essoufflement peuvent survenir. Ces effets indésirables peuvent être graves et nécessiter l’arrêt du traitement.

Il n’est généralement pas appliqué en présence de maladie cardiaque, de diabète, d’hypertension et d’hyperthyroïdie chez la future mère.

Si les contractions cessent complètement après l’application de l’une de ces options de traitement, le traitement par comprimés oraux peut généralement être poursuivi, la future mère peut être bien informée des contractions et la surveillance peut être poursuivie à domicile.

35-36. Après la semaine de gestation, le traitement médicamenteux est généralement interrompu.

Les femmes enceintes qui sortent après le traitement en raison du risque d’accouchement prématuré doivent être condition à suivre de prèsdoit être renvoyé chez lui.

Les femmes enceintes qui présentent un risque de travail prématuré (par exemple, les femmes enceintes qui ont accouché prématurément, dont on sait qu’elles souffrent d’insuffisance cervicale ou qui portent une grossesse gémellaire) à intervalles réguliers à partir de la 24e semaine. mesurer la longueur du col de l’utérusil y a des avantages.

De plus, la réalisation de cultures du col de l’utérus pendant ces périodes chez les patientes à risque important et l’application du traitement nécessaire font également partie des mesures préventives.

0
mutlu
Content
0
_zg_n
Triste
0
sinirli
Fâché
0
_a_rm_
Étonné
0
vir_sl_
Infecté
Risque de naissance prématurée et gestion

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter entièrement gratuitement

Ne manquez pas l'occasion d'être informé des nouvelles actualités et évitez dès maintenant votre abonnement gratuit par e-mail.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous

Pour profiter des privilèges de Z Santé.fr - infos sur la santé, connectez-vous ou créez un compte dès maintenant, c'est entièrement gratuit !