Façons de gérer la jalousie fraternelle

74087E61 BD46 4F46 AEE5 77653E448C42
service
Partager

Partager cet article

ou copier le lien

La jalousie est une émotion saine et universelle inhérente à la nature humaine, et elle émerge souvent dans l’enfance avec la naissance d’un frère ou d’une sœur. La jalousie fraternelle se manifeste comme un désir de se dominer pour l’attention et l’amour de leurs parents et leur lutte pour cela. La jalousie fraternelle est courante même chez l’enfant qui souhaite le plus avoir un frère ou une sœur, et elle résulte de l’incapacité des parents à partager avec un autre. Bien que ce sentiment semble être dirigé vers le frère ou la sœur, il reflète en fait la colère et le ressentiment ressentis envers les parents. Les enfants se sentent sans soutien et en insécurité lorsqu’ils ont un nouveau frère ou une sœur. Des pensées telles que “Vont-ils m’aimer autant qu’avant”, “S’ils l’aiment plus que moi”, la diminution du temps alloué à l’enfant, le partage d’intérêt et d’attention sont à la base de la jalousie.

L’attitude des parents est très importante face à la jalousie fraternelle. Expliquez l’arrivée du bébé dans un langage simple et concret à l’enfant et préparez-le. Expliquer ce qui se passera à l’arrivée d’un frère et ce qui peut être fait pour son frère peut réduire la jalousie. Il est important de ne rien changer à votre quotidien après la naissance de votre frère ou de votre sœur. Il est avantageux de faire les changements à faire avant la naissance de la fratrie. Donnez-lui l’occasion d’aider son frère et de lui parler de sa propre enfance. Ne sous-estimez ni ne surestimez le temps et l’attention consacrés à l’enfant. Montrez que vous acceptez les sentiments de l’enfant, exprimez vos propres sentiments et passez du temps de qualité en tête-à-tête avec l’enfant. Parlez des avantages d’être un enfant plus âgé, mais n’étiquetez pas “tu as grandi maintenant, tu es une sœur/un frère aîné”. Ne faites pas de comparaisons entre frères et sœurs et ne prenez pas parti. Donnez à l’enfant le temps d’accepter son frère.

Chaque enfant est unique et spécial. L’important dans les attitudes parentales est de s’assurer que l’enfant est conscient de sa place particulière dans la famille.

MERVEKEEVLEKCI

PSYCHOLOGUE EXPERT

0
mutlu
Content
0
_zg_n
Triste
0
sinirli
Fâché
0
_a_rm_
Étonné
0
vir_sl_
Infecté
Façons de gérer la jalousie fraternelle

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter entièrement gratuitement

Ne manquez pas l'occasion d'être informé des nouvelles actualités et évitez dès maintenant votre abonnement gratuit par e-mail.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous

Pour profiter des privilèges de Z Santé.fr - infos sur la santé, connectez-vous ou créez un compte dès maintenant, c'est entièrement gratuit !